Merci de votre soutien

Appel aux adhésions, appel aux dons…

Madame, Monsieur, cher(e) adhérent(e), cher donateur, chère donatrice,

Notre association existe depuis 1987 et s’engage depuis l’ouverture de l’établissement en 2002 auprès des personnes accueillies, auprès des familles, auprès des pouvoirs publics et du grand public à faire connaître et reconnaître les difficultés qu’éprouvent les victimes de lésions cérébrales acquises dans leur vie de tous les jours.

L’Association des Traumatisés Crâniens et Cérébro-lésés et leurs Familles de la région Centre met toute son énergie dans l’accompagnement des personnes victimes de lésions cérébrales acquises à travers la gestion de son établissement de réadaptation à la vie sociale, la résidence Algira.

Du jour de l’accident et de la prise en charge par les services de soins intensifs, de la rééducation jusqu’à la meilleure réinsertion possible, le chemin est souvent long, l’ évolution imprévue :  la complexité de la prise en charge et de l’accompagnement des personnes est déterminée non seulement par la variété des causes et de la gravité de l’accident, mais aussi par la multiplicité des conséquences que la cérébro-lésion entraîne sur l’organisme et le psychisme des personnes dont la vie sociale et professionnelle est bouleversée.

En ce début 2021, nous avons plus que jamais besoin de votre adhésion et de vos dons pour nous permettre de poursuivre, malgré la crise sanitaire, nos projets en faveur des personnes victimes de lésions cérébrales.

 

Que vous soyez :

- Parent, Membre de la famille,

- Ami(e),

- Partenaire,

- Ou vous-même, victime d’un traumatisme crânien ou d’une autre lésion cérébrale,

 

Votre adhésion, ou ré-adhésion vous permettra :

- de questionner des personnes qui ont une longue expérience du traumatisme crânien et des cérébro-lésions ;

- d’être guidé(e) dans les nombreux méandres des secteurs médico-sociaux, juridiques, administratifs, …

- d’être en contact avec des familles qui ont vécu ou vivent des difficultés proches des vôtres ;

- de pouvoir partager votre expérience personnelle toujours unique, malgré les points communs ;

- de pouvoir, si vous le désirez, vous engager activement dans l’association et d’y partager vos compétences, vos expériences familiales, sociales, professionnelles...

En venant renforcer notre association, vous nous donnez les moyens supplémentaires pour, avec nous, agir et influer sur les politiques sociales nationales, régionales, départementales, pour faire avancer la cause des cérébro-lésés et de leurs familles tout en œuvrant pour une société plus inclusive.

Vous pouvez adhérer ou effectuer un don en cliquant sur l'un des liens ci-dessous. C’est très simple et sécurisé. 

Vous recevez directement un justificatif de votre règlement et le reçu fiscal de votre contribution à votre adresse mail.

 

Propulsé par HelloAsso
 
 
Propulsé par HelloAsso

 

Si cependant, vous préférez adhérer ou effectuer un don par un autre moyen de paiement, vous trouverez le formulaire ci dessous :

2021 atcf formulaire adhesion don2021-atcf-formulaire-adhesion-don.doc (171 Ko)

Un grand Merci pour votre soutien en faveur de notre association

 

Nos projets pour l'année 2021 

L'association souhaite contribuer à deux actions en faveur des personnes accueillies à la résidence Algira :

1. Développer la méthode du Neurofeedback au sein de l’établissement comme technique thérapeutique potentielle pour la rééducation du cerveau au bénéfice des personnes accueillies à la résidence Algira

Le Neurofeedback est une technique issue des neurosciences qui permet d’améliorer le fonctionnement et les capacités du cerveau en régulant son activité. C’est un procédé qui permet à un individu d'apprendre à modifier son activité cérébrale dans le but d'améliorer sa santé et ses performances. Il est basé sur une propension naturelle du cerveau à se réparer seul : la neuroplasticité.

Le Neurofeedback est ainsi une méthode sans danger, sans douleur et non-invasive de la psychoneurothérapie qui repose sur des fondations scientifiques validées.

Le Neurofeedback utilise une forme d’électroencéphalogramme (par l’intermédiaire de 4 ou 5 électrodes placés sur la tête), et 3 feedbacks (visuel, auditif et tactile) qui renvoient au cerveau de la personne le miroir de son propre fonctionnement en temps réel. Il utilise un processus d’apprentissage pour entraîner le cerveau à modifier et à réguler son activité cérébrale. Il intègre un dispositif de contrôle qui fournit à la personne, des informations en temps réel sur l'état de progression de ses acquis en termes d'activité cérébrale. Il prend en considération l'activité du cerveau, ainsi que des aspects comportementaux, cognitifs, et subjectifs de la personne qui l'utilise. Au fur et à mesure des séances, le cerveau corrige ses propres dysfonctionnements, suivant ses priorités d’intervention, et il en résulte pour le bénéficiaire un bien-être physique et psychologique durable, ainsi que la résolution de certains symptômes...

Le Neurofeedback agit sur différents troubles physiques, cognitifs et émotionnels.

Il soulage notamment :

Les troubles physiologiques : insomnie, migraines, douleurs et fatigues chroniques, vertiges, épilepsie…

Les troubles de l’humeur et du comportement : état dépressif, pensées négatives, manque de confiance en soi, agressivité, irritabilité, colère, violence verbale et/ou physique, hyperactivité, impulsivité, addictions…

Les troubles anxieux : peurs, anxiété, phobies, crise panique...

Les troubles cognitifs : mémoire, manque de concentration, troubles attentionnels…

Les troubles liés aux lésions cérébrales : accidents vasculaires, traumatismes crâniens…

Le traitement avec le Neurofeedback fait intervenir des mesures au moyen d'un appareil couplé à un logiciel. Ce processus permet d'obtenir des réponses identiques dans des situations semblables. Il n'y a donc rien de subjectif, au contraire, tout est scientifique dans la démarche. De plus, appareils, logiciels et accessoires (électrodes, capteurs) sont équivalents à ceux qui sont utilisés pour les explorations fonctionnelles en médecine, ceux-ci étant tout de même moins sophistiqués.

Les séances seront conduites par une Neuropsychologue formée et diplômée.

Cette pratique nécessite cependant un matériel de haute technologie (logiciel, EEG, capteurs…) d’un montant de 7 000 euros.

Nous avons besoin de vous pour l’achat du matériel, un grand merci pour votre contribution.

Propulsé par HelloAsso

 

2. Aménager des voies de circulation au Jardin des Sens et des Valeurs

Le jardin des sens et des valeurs a été inauguré en juin 2018 à l’occasion de la fête annuelle des familles.

Le jardin des sens et des valeurs est implanté au sein de l’établissement. C’est une aventure collective qui ne cesse d’évoluer au gré des bonnes volontés, des jardiniers successifs (personnes accueillies et professionnels), des échanges et des partages réguliers. 

Son objectif est d’exercer un rôle de médiateur sur le chemin de la réadaptation à la vie sociale. Le jardin s’intègre dans un processus d’accompagnement global, il est participatif en faisant appel à toutes les compétences et spécialisations de chacun dans une perspective d’amélioration, d’évolution du cadre de vie et des conditions de vie adaptées pour chacun.

Il est aussi ouvert à tous les visiteurs extérieurs.

Il correspond à la définition de l’American Horticultural Therapy Association (AHTA) : Le jardin permet de créer un univers à la fois clos et sécurisant, mais aussi ouvert au monde et vivifiant. Il crée des situations de bien-être et de confort où les choses sont liées entre elles. Il s’agit non seulement d’offrir la possibilité de vivre dans un jardin, mais aussi de participer à sa création, à son évolution, d’en prendre soin. » C’est un espace conçu pour « faciliter les interactions avec les éléments soignants de la nature. Ces interactions peuvent être passives ou actives selon le design du jardin et les besoins des usagers ».

Ses vertus :

UN JARDIN DES RENCONTRES  : Il facilite les relations entre les résidents de l’établissement, et favorise les relations familiales, invite à l’échange, le partage entre visiteurs.

UN JARDIN PASSERELLE : Il permet la rencontre avec l’extérieur : riverains, habitants, touristes, centre de loisirs, écoles, autres établissements...

UN JARDIN « EN ACTION » : Il ouvre un large éventail d’activités et d’animations : planter, entretenir, arroser, récolter, créer, observer, découvrir, se promener, se reposer, jouer etc.

UN JARDIN DE LA TRANSMISSION ET DU DON : Il donne l’opportunité à chacun de mettre en pratique ses connaissances pour créer du mobilier de jardin, concevoir l’aménagement du lieu, ou s’occuper de son entretien. Il favorise aussi les échanges entre générations et le don.

UN JARDIN DE LA CRÉATIVITÉ : Il laisse place à l’imagination et représente un support pour diverses formes d’expression artistiques ou artisanales. Il permet de « rêver » son jardin, de devenir acteur d’une création vivante.

UN JARDIN DES SENS ET DE LA MÉMOIRE : Il invite à une expérience sensuelle et sensorielle en stimulant tous les sens (ouïe, odorat, toucher, vue, goût) et en réveillant la mémoire.

UN JARDIN LIBERTÉ : Il est libre d’accès et permet des utilisations spontanées, voire « secrètes », résultant de l’appropriation par certains résidents de cet espace extérieur devenu familier.

UN JARDIN AUX VALEURS ECOLOGIQUES : Penser un jardin pour le bien-être revient à penser à des modes de gestion également favorables à la santé. Face aux constats environnementaux et sanitaires alarmants de ces 20 dernières années, c’est un espace écoresponsable dans sa pratique. Il est éducatif, pédagogique et biologique, sans pesticide ni désherbant. Il respecte la biodiversité (étagement de la végétation, diversité des écosystèmes, plantes d’ici et d’ailleurs, nichoirs à oiseaux et à insectes, semis, boutures, espèces botaniques ou anciennes…) tout en favorisant le recyclage permanent des déchets verts, la gestion de l’eau et l’utilisation de matériaux non dangereux.

En France, les espaces qui accueillent du public sont règlementés, obligeant ces derniers à être accessibles à tous, et surtout pour ce qui nous concerne, à l’attention des personnes à mobilité réduite et aux personnes en situation de handicap (moteur ou sensoriel). Elles permettent de s’assurer que chacun puisse évoluer et utiliser librement un espace, sereinement, en sécurité et avec facilité.

C’est pourquoi, nous sollicitons votre aide pour recueillir suffisamment de financement pour pouvoir construire un cheminement de toutes saisons et de tous temps pour que les personnes puissent se déplacer entre les divers points de centre d’intérêt. Le montant des travaux est estimé à 14 000 euros.

Propulsé par HelloAsso

 

Vos dons et adhésions bénéficient d’une réduction fiscale selon la législation en vigueur.

Si vous passez par HelloAsso, il vous est adressé automatiquement et instantanément un reçu fiscal et un justificatif.

 

Aucune vidéo à afficher.