Autour du regard : appréhender la différence

Autour du regard mai 2018

Responsables et résidents du Centre Algira autour d’Anaëlle Montoya (quatrième à partir de la gauche), à l’initiative de l’association Autour du regard.

© Photo NR

L’association Autour du regard propose aujourd’hui à la MJCS des échanges autour des situations de handicap, avec du théâtre pour fil rouge.

L’association Autour du regard est née en 2015 à la Maison des jeunes de la culture et des traditions, à l’initiative, entre autres, d’Anaëlle Montoya, encadrée par Fabienne Moreau, animatrice de la structure. Elle a pour objectif de donner la parole à tous ceux qui le souhaitent car de près ou de loin, chacun est plus ou moins touché par la différence, les préjugés, le handicap, par les maladies chroniques, génétiques.

Depuis la création de l’association, des manifestations sont régulièrement mises en place avec toujours un rendez-vous annuel qui réunit de nombreux partenaires et qui se déroulera aujourd’hui, dimanche 27 mai. Pour enrichir cette journée, des rencontres se font régulièrement avec cinq résidents du Centre Algira d’Orsennes, à l’occasion d’ateliers de création par le biais de la photographie, de la peinture, de l’écriture, du théâtre, animés par Angélique Chenet, aidée par Amandine Lo-Cascio et Didier Gonnard.

Témoignages et mise en scène

Le résultat de ces travaux sera exposé dans le hall de la MJCS, ainsi que les dessins d’une personne des Ardennes qui ne pourra être présente, mais apporte néanmoins son témoignage. Durant tout l’après-midi, se succéderont différents intervenants du projet Témoignages, pour la valorisation des témoignages et actions menées avec une mise en scène par le groupe de théâtre composé de jeunes adolescents de la MJCS, des cabotins et bénévoles de l’action.

« Nous avons choisi le théâtre comme fil rouge pour dédramatiser les témoignages », confie Anaëlle Montoya. Cette manifestation permettra de proposer des échanges autour des situations de handicap grâce à des ateliers : souffle, peinture, théâtre, improvisation, mise en situation autour du handicap auditif et visuel, etc.

Cette journée sera aussi une nouvelle fois la possibilité de soutenir l’association Emul (Ensemble contre la mucoviscidose en Limousin). « Nous avons essayé d’ouvrir ces ateliers au groupe Autour du regard et pour cela, nous avons créé une page Facebook pour permettre à tous ceux qui le désirent de parler, d’échanger, d’apporter leurs témoignages. »