Handi'Arts 2019

Handi’Arts 2019 : deux journées de partages

L’incontournable rendez-vous aura pour cadre la MLC Belle-Isle, jeudi et vendredi. Entre ateliers et spectacle, le rendez-vous s’annonce foisonnant

Il faut tout d’abord parler des bénévoles, au nombre d’une quarantaine, qui constitueront comme à l’habitude les cœurs et les poumons de la jolie manifestation. Il ne faut pas non plus oublier les intervenants chargés d’animer les ateliers musique, cirque, percussions, théâtre, relaxation, danse et balades de l’émerveillement. Un mot évidemment sur la centaine de participants venant d’univers variés, invités pendant deux journées à s’échapper de leur quotidien. Ainsi constitué, Handi’Arts 2019 restera l’événement tel qu’on le connaît depuis son origine, en 2005 : un brassage de populations heureuses de se retrouver pour rire, danser et chanter.


Une centaine de participants. La jauge est suffisante pour la directrice de la MLC Belle-Isle, organisatrice des rencontres, Mélanie Bizet. « C’est un choix clairement assumé de culture de qualité. Nous ne pouvons pas accueillir plus de personnes si nous voulons que la pédagogie soit à la hauteur. »
Valides et handicapés ensembleLa culture est un bain de jouvence dans laquelle les adhérents de la MLC baignent à longueur d’année. « Handi’Arts, c’est en fait un prolongement, un temps fort du projet de la maison pendant lequel est mis en lumière notre habituel credo : intégrer tout le monde. L’art a la capacité de permettre cette mixité », poursuit Mélanie Bizet. « Nous tenons d’ailleurs à préciser que les inscriptions à Handi’Arts sont ouvertes aux valides comme aux handicapés, sans barrières, ni tabous. »


Le rendez-vous que le responsable de l’atelier théâtre, Victor, qualifie « de sas de décompression sympa », est aussi un moment à vivre en famille et sans limite d’âge. Les enfants, à partir de 6 ans, sont les bienvenus.
Histoire d’enfoncer définitivement le clou, les uns et les autres tiennent enfin à le rappeler : « Nous avons toutes et tous des facultés différentes et nos handicaps nous rendent uniques. » Jeudi et vendredi, l’important sera de se lâcher et d’oser. Le seul et unique prix à payer pour que le bonheur soit total et partagé.

A savoir

L’édition 2019 d’Handi’Arts se déroulera jeudi 24 et vendredi 25 octobre, en pleines vacances scolaires de la Toussaint, de 10 h à 16 h. Il reste encore des places pour les spectacles de jeudi, « Je n’ai pas de jambes, j’ai des ailes », de la compagnie d’Emilia Tau installée à La Berthenoux (salle Gaston-Couté, à 20 h 30, 10 et 5 €), et de vendredi, « Qui m’aime me suive » (soirée juke-box, au Quai, à 20 h, gratuit).
Contact : info@mlcbelleisle.com ; tél. 02.54.34.18.14. Maison des loisirs et de la culture de Belle-Isle, 7, avenue Daniel-Bernardet.

Extrait de l'article de La Nouvelle République du 23 octobre 2019